16 mars 2017

DESTINATION MUMBAI - Partir en Inde, easy as pie..?


Je suis partie une semaine et demie en Inde, à Mumbai (Depuis 1996, Bombay est devenue Mumbai, la ville-capitale de l’État du Maharashtra) et à vous dire vrai, partir, du moins les démarches administratives pour y aller, ce n'est pas de tout repos... telle une rencontre de type CIA..

Pour partir en Inde il vous faudra un Visa, un Visa obligatoire qui dure 30jours et qu'il faut détenir 30jours avant (ouai ouai calcule bien ton coup) et au prix de 65 euros. Il vous faudra numériser votre Passeport et une photo de vous style Passeport et de taille 5x5 (à noter que vous pourrez normalement la recadrer sur le moment no soucy). Il se fait sur internet à cette adresse dans l'onglet "e-tourist visa application", de là s'en suit une tornade de questions, de vérifications.. sur vous, votre vie, vos derniers séjours, votre famille, votre corps (marques et tattoos : éviter de parler de vos tatouages, de ce que j'ai vu c'est assez mal vu, on vous frappe même le bras si on en voit sur vous comme pour le dégager et surtout si vous êtes une femme), vos idéos (religions etc) - d'ailleurs sur cette dernière il est préférable de vous dire Catholique que Athée, car même si l'Inde a la bonne conscience d'accepter tout le monde et de vivre en paix avec plusieurs religions au sein d'une même communauté, elle n'accepte guère et ne comprend pas si vous ne croyez "en rien" (ici je veux dire pas de Dieu(x))... Voyez le paradoxe.


Pays très pratiquant, elle regroupe principalement des communautés hindouistes, catholiques, musulmanes et bouddhistes.




Les papiers à détenir avec vous lors de votre départ sont :
(même si certains ne sont même pas regardés, ne tentez pas le Diable..)
- Votre Passeport et une copie de votre Passeport sur vous,
- Votre Carte d'Identité,
- Une photo de vous style Passeport,
- Visa récap et confirmation mail avec numéro de Visa imprimés,
- et votre billet d'avion bien entendu;)

Ils vous serviront à entrer en Inde à la douane indienne; là ils prendront vos données biométriques : vos empreintes, une photo de vous et de vos yeux. (à méditer...)



Mon voyage s'est effectué au mois de Mars, et contrairement à Paris où il pleuvait et où on ne dépassait pas les 9 degrés, en Inde les températures frôlent les 28-35 avec un climat humide à cette période.

Mais à l'inverse, en Inde, on ne dévoile pas ses jambes ni ses épaules (du moins pour les femmes, oui, encore et seulement elles..) par respect culturel. Mais on peut dévoiler le ventre, par signe de bonne santé. J'ai envie de dire qu'on s'habitue à cette chaleur à force, même si ça m'écorche la gorge.

Pour une femme, partir à l'étranger, il y a toujours cette peur de ne pas réussir à s’adapter dans ce nouvel environnement et de se sentir comme une intruse, inconfortable dans sa peau d’occidentale. Il est vrai que l’Inde a une culture aux antipodes de la notre qui nécessite quelques ajustements. On ne débarque pas dans ce pays avec ses gros sabots en croyant détenir la vérité universelle. Il y a beaucoup de choses qui vous paraîtront sans doute inacceptables en Inde, mais il faudra néanmoins les prendre en compte et les assimiler pour réussir votre séjour. Et prendre sur vous. Le foulard pourra être votre meilleur atout, il pourra couvrir vos épaules sans tenir trop chaud, à nouer en diagonale sur la poitrine pour faire plus local !


Faire preuve de relativisme culturel...


Parmi ces choses inacceptables, il y a celle de la place de la femme en Inde. Il ne s’agit pas de devenir soudainement d’accord avec le fait que les femmes aient une place inférieure dans la société, mais simplement de le prendre en compte et d’ajuster son comportement par rapport à cela même si vous êtes outré(e). Car ce n’est pas en vous comportant en Inde de la même façon que vous le faites en France que vous allez changer les choses et instaurer un peu de modernité dans le cerveau des indiens. Au contraire, vous ne ferez qu’envenimer la situation et rendre votre voyage en Inde plus difficile. Malheureusement il y a toujours trop de femmes qui confondent l’Inde et la Côte d’Azur. Non seulement, elles se mettent elles-mêmes dans des situations inconfortables, mais elles aggravent aussi la façon dont les femmes occidentales sont vues, en général, en Inde.

L’Inde évolue toujours dans une société très patriarcale dans laquelle la femme est souvent reléguée au second plan. Elle reste à la maison, elle s’occupe des enfants et doit se faire discrète en public. Bien sûr, les choses changent et évoluent mais beaucoup trop doucement et surtout seulement dans les grandes villes d'Inde. Il faut aussi savoir que la cellule familiale est toujours quelque chose de fondamental en Inde. La famille passe avant tout et quand on se déplace, on le fait rarement seul, surtout lorsqu’on est une femme. Dans ce contexte, les femmes voyageant seules ou entre copines sont vues avec curiosité : Où est leur famille ? Pourquoi leurs maris les laissent voyager seules ? Ou sont les hommes pour les protéger ? Il n’y a aucune agressivité dans ces interrogations, simplement une grande curiosité due à nos différentes pratiques culturelles. Evidemment, certains indiens aux moeurs plus modernes ne verront rien de particulier au fait que vous voyagiez seule ou entre nanas ou vous voir fumer dans la rue, mais l’Inde est tellement grande et diverse que les réactions peuvent être très différentes d’une personne à une autre.
Pour la plupart du temps, de ce que j'ai vu, ce sont les femmes indiennes (physiquement aigries de mon point de vue) qui ont les réactions les plus agressives et violentes. A l'inverse, d'autres (mamans ou bien jeunes au style traditionnel qu'occidental) vous défendront, ainsi que beaucoup d'Indiens côtoyant les touristes (place des marchés, employés restaurants...) et s'immisceront entre vous et la personne presque en lui disant d'aller voir ailleurs. Ça en devient même presque sécurisant, c'est ici tout le paradoxe de l'Inde.

La peau claire est considérée comme un idéal de beauté et comme un signe que vous appartenez à la haute société. C’est pour cela que beaucoup d’indiens et d'indiennes ont cette fascination pour les femmes blanches. Il ne sera pas rare qu’on vous regarde avec admiration, qu’on vous prenne en photo, qu'on vous demande un selfie ou qu'on vous filme. Dire qu'en France, on se bat pour détenir le teint le plus hâlé.

Est-ce bien le propre de l'homme de désirer toujours ce qu'on l'on n'a pas ?




Concernant les vaccins, tétanos et hépatite B obligatoires, ainsi que Typhoïde et Hépatite A fortement conseillés. Le vaccin contre la rage peut être aussi utile. Pour Mumbai, pas de problème de moustiques dangereux. Toutefois, il est conseillé d'acheter un insecticides pour vêtements qui s'utilise avant de partir et qui tient au moins 2 mois même avec lavage. Mélanger le produit avec de l'eau et faire tremper les vêtements dedans puis les laisser sécher; possibilité de les passer ensuite à la machine après qu'ils soient bien secs pour éviter l'odeur. Je n'ai pas été piquée une seule fois du séjour grâce à ça.


Quelques conseils à respecter...

Ne jamais boire l'eau du robinet, que ce soit à l'hôtel, sous la douche, ou dehors, dans des restaurants. Sauf si elle est en bouteille et fermée, capsulée (attention à bien entendre le déclic d'ouverture). Faire attention aux glaçons par la même occasion, si vous commandez une boisson veillez à demander cette dernière sans glaçons. Pour vous laver les dents, utiliser votre bouteille d'eau (saine).

Lavez vous systématiquement les mains avec un gel anti-bactérien avant et après les repas, ainsi que toute la journée et ne vous touchez surtout pas les yeux avec des mains sales, même si vous pensez qu'elles sont propres car vous n'avez pas touché je ne sais quoi. L'air, la poussière, les objets, les portes suffisent.

Si vous êtes une femme seule, ne vous promenez jamais seule le soir dans les rues. Pour la journée, voyagez et baladez vous en groupe mixte (hommes ET femmes).

Faîtes attention à vos affaires personnelles lorsque vous êtes entourés par des enfants qui veulent des choses ou qui vous demande de l'argent. // Donner de l'argent aux enfants est mal vu, car le pays se bat pour scolarité afin d'apporter le savoir à sa communauté, et en donnant de l'argent vous renforcerez le traffic et la conviction que travailler et aller à l'école ne sert à rien, puisqu'on peut avoir de l'argent juste en demandant. Préférez les stylos bic.

C’est triste à dire, mais ne faîtes confiance à personnes. Même si on vous parait gentil et attentionné ou qu'on vous propose de l'aide pour trouver des Sari ou autre.. Ne suivez jamais quelqu'un.

Négocier toujours le prix avant de monter dans un taxi.



© Photographies Louise AVRIL
PARTAGER:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire







© 2019 ROUGE AVRIL